Peut-on transformer une SARL en une autre forme de société ?

La société à responsabilité limitée est une forme de société que plusieurs personnes adoptent de nos jours. Cependant, il arrive des moments où les associés ont envie de transformer leur société en une autre. Mais souvent, ils se demandent si cela est possible. Découvrez dans cet article s’il est possible de transformer une société à responsabilité limitée en une autre forme de société. 

Possibilité de modification en une société par actions simplifiée 

Une société à responsabilité limitée est susceptible de transformation. Pour obtenir plus d’informations , cliquez sur initiative-touraine.fr. À la demande du fondateur ou encore des associés ou mieux, d’un commun accord, la SARL peut se voir transformée en une SAS, c’est-à-dire une société par actions simplifiée. Pour que cela soit effectif, il faut respecter un certain nombre de conditions. D’abord, il faut procéder à une mise à jour des statuts. Puisque les statuts étaient rédigés suivant les règles d’une SARL, ceux-ci doivent à présent changer de forme. Ensuite viennent les formalités auprès du greffe. Une fois ces formalités faites, il est important de passer à l’évaluation des différents apports puis le dépôt des apports en numéraire sur un compte bloqué et prévu pour la circonstance. À cela s’ajoutent la signature des statuts, la publication au journal d’annonce légale ainsi que le dépôt du dossier de création de la société auprès du greffe. Il est important de rappeler que comme le cas du capital social de la SARL au Bénin, les règles internes d’une société peuvent varier d’un état à un autre. 

Possibilité de transformation en une société anonyme 

La transformation d’une SARL n’est pas limitée à la SAS. En réalité, une SARL peut également être transformée en une société anonyme si toutes les conditions requises sont respectées. En effet, pour  transformer une SARL en sa, il faut nécessairement la tenue d’une assemblée générale extraordinaire. La décision de la transformation doit être prise à la majorité des 2/3 selon la règle de droit. Toutefois, il existe un principe selon lequel la majorité simple suffirait. Ce n’est qu’après cela que le processus de transformation peut être enclenché. Comme souligné plus haut, l’ex règles internes d’une société commerciale varie en fonction de chaque État. À défaut, la règle relative au droit  des sociétés commerciales s’applique.